COVID 19

Situation au 11/09/21

Situation au 21/07/21

Depuis le 21 juillet 2021, le « pass sanitaire » est obligatoire pour les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes (salles de spectacle, les parcs d’attractions, les salles de concert, les festivals, les salles de sport, les cinémas...).

Début août 2021, il le sera également dans les cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi que pour les voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance.

D’autres lieux pourront s’ajouter à cette liste par la suite si nécessaire selon la situation épidémique.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août pour :

  • les jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.
  • les salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1e injection devra être réalisée au plus tard le 1er août. Attention, le « pass sanitaire » reste exigible pour les clients qui fréquenteront ces lieux aux dates des 21 juillet et 1er août 2021.

 

 

Qu'est ce que le pass sanitaire

 

Le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire.

Il permet notamment de rouvrir et de reprendre des activités rassemblant un nombre élevé de personnes et également de faciliter les passages aux frontières.

Il est exigé à compter de 12 ans

 

I / La vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire post injection finale, soit :

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson de Janssen) ;
  • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

Depuis le 27 mai, toutes les personnes vaccinées, y compris celles qui l’ont été avant le 3 mai, peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie. Par ailleurs, n’importe quel professionnel de santé pourra retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si une personne le demande.

 

Récupérer mon attestation de vaccination certifiée
 

Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker en local, dans votre téléphone, avec TousAntiCovid Carnet.

II / La preuve d'un test négatif de moins de 48h.

Tous les tests RT-PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller la récupérer sur le portail SI-DEP.

 

Consulter le portail SI-DEP

 

Sur TousAntiCovid, l’importation de la preuve dans l’application sera à la main du patient. Il peut importer sa preuve :

  • à partir du document en format papier ou PDF issu de SI-DEP et qui accompagne le résultat du test, en scannant le QR Code situé sur le document ;
  • en cliquant sur le lien dans le portail SI-DEP, qui permet d'importer directement le résultat du test dans TousAntiCovid Carnet.

Les délais en vigueur pour la validité des tests (48h ou 72h selon les cas) sont stricts au moment de l'entrée sur le site de l'évènement ou de l’embarquement (pas de flexibilité à 2 ou 3 jours).
 

III / Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois :


Les tests positifs (RT-PCR ou antigéniques) de plus de 11 jours et moins de 6 mois permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la Covid-19.

Le processus pour récupérer sa preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs via SI-DEP (voir ci-dessus)

Où le « pass sanitaire activités » est-il obligatoire ?

Le « pass sanitaire activités » est exigé depuis le 21 juillet pour accéder aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Toute personne de plus de 18 ans et plus doit ainsi présenter l'une des trois preuves sanitaires prévues par le pass pour accéder aux lieux et événements suivants (décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021) :

  • Les salle d’auditions, de conférences, de projection, de réunions
  • Les chapiteaux, tentes et structures
  • Les salles de concert et de spectacle
  • Les cinémas
  • Les festivals (assis et debout)
  • Les événements sportifs (manifestations sportives amateurs en plein air)
  • Les salles de jeux, escapegames, casinos
  • Les lieux de culte si des concerts ou spectacles y sont organisés
  • Les foires et salons
  • Les parcs zoologiques, les parcs d’attractions et les cirques
  • Les musées et salles d’exposition temporaires
  • Les bibliothèques (sauf celles universitaires et spécialisées)
  • Les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions.

À partir du début du mois d'août, et si cela est bien voté dans la loi, ce seuil de 50 personnes sera supprimé et le pass sanitaire s'appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux. Les déplacements pour les longs trajets en avion, train et car seront également concernés. L'accès aux hébergements touristiques ne sera pas soumis au pass sanitaire, sauf pour leurs lieux de restauration et de convivialité.

SITUATION 09/06/2021

 

À compter du 9 juin 2021, un certain nombre de restrictions sont allégées :
   

     - couvre-feu décalé à 23h ;
     - télétravail assoupli (voir le détail des nouvelles conditions de travail) ;
     - commerces, marchés couverts : 4 m² par client ;
     - terrasses extérieures : 100% de la capacité, tables de 6 maximum ;
     - réouverture des cafés restaurants en intérieur : jauge de 50%, tables de 6 maximum ;
     - musées : 4 m² par visiteur ;
     - cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes par salle, avec un pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes
     - Lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 2 ;
     - cérémonies funéraires : 75 personnes ;
     - enseignement supérieur : 50% de l'effectif jusqu'à la rentrée de septembre ;
     - spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) :
               - pour les spectateurs : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes et avec un pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
               - pour les pratiquants : publics non prioritaires jusqu'à 50% de l'effectif ;
     - réouverture des salons et foires : 50% de l'effectif, jusqu'à 5000 personnes et avec un pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
     - festivals de plein air assis : jauge de 65% jusqu'à 5 000 personnes et avec un pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
     - rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
     - thermalisme : 100% de l'effectif ;
     - casinos : 50% de l'effectif et avec un pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
     - bibliothèques : 1 siège sur deux ;
     - parcs zoologiques en plein air : 65% de l'effectif ;
     - danse : reprise pour les majeurs, sans contacts, 35% de l’effectif :
     - activités sportives de plein air : 25 personnes, reprise des sports avec contact ;
     - compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs, 500 personnes.

 

Situation au 19/05/21 

À compter du 19 mai 2021, un certain nombre de restrictions sont allégées :

    - couvre-feu décalé à 21h ;
    - terrasses : 50% de la capacité, tables de 6 personnes maximum ;
    - commerces, marchés couverts : 8 m² par client ;
    - musées : 8 m² par visiteur ;
    - cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 35% de l'effectif, jusqu'à 800 personnes par salle ;
    - télétravail maintenu ;
    - rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
    - bibliothèques : 1 siège sur deux ;
    - parcs zoologiques en plein air : 50% de l'effectif ;
    - lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 3, en quinconce entre chaque rangée ;
    - cérémonies funéraires : 50 personnes ;
    - enseignement supérieur : 50% de l'effectif ;
    - casinos : 35% de l'effectif ;
    - danse : reprise pour les mineurs ;
    - activités sportives de plein air : 10 personnes, uniquement sans contact ;
    - compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 50 personnes, uniquement sans contact ;
    - établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) :
        pour les spectateurs : 35% de l'effectif, jusqu'à 1 000 personnes (assises, pas debout) ;
        pour les pratiquants : publics prioritaires comme les scolaires ;
    - thermalisme : 50% de l'effectif ;
    - reprise des festivals de plein air assis : jauge de 35% jusqu'à 1 000 personnes.

Situation au 26/04/21

Le président de la République a souhaité donné la priorité à l'éducation avec, dès le 26 avril 2021, la réouverture des écoles ("étape zéro"), suivie de quatre étapes de réouvertures progressives :

Concernant le couvre-feu, il s'applique à l'ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin   avec obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Autrement dit :

     - les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
     - les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

 

 

En résumé :

- 3 mai : fin des attestations et des restrictions de déplacement

- 19 mai : couvre-feu repoussé à 21H et réouverture des commerces, des terrasses, des musées, des salles de cinémas et des théâtres avec des jauges limitées

- 9 juin : couvre-feu à 23h et ouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport. Assouplissement du télétravail, en concertation avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises

- 30 juin : fin du couvre-feu

 

Ces mesures pourront être tempérées pars des "freins d'urgence" dans les territoires où les virus circulerait trop.

 

 

 

Éducation

Reprise des enseignements scolaires depuis le lundi 3 mai 2021 :

- Concernant les écoles :

- Enseignement hybride pour les lycéens avec mise en place de demi-jauges à l'échelle de chaque lycée,

- Retour en classe pour les collégiens, et mise en place de l'enseignement hybride pour les classes de 4ème et 3ème des collèges situés dans les 15 départements les plus impactés par l'épidémie.

 

Pour tous, les retours en classe se font selon un protocole sanitaire strict :

- Fermeture des classes dès 1 cas de contamination,

- Renforcement des mesures barrières et du port du masque,

- Respect de 2m de distance à la cantine entre les groupes d'élèves,

- Aération renforcée des salles

 

 Pour en savoir + :

Lien vers le site du gouvernement 

 

 

MASQUE Obligatoire

 

A compter du 26 mars 2021

Le port du masque obligatoire est rétabli pour toutes les communes du département dans les zones agglomérées (entre les panneaux d’entrée et de sortie des communes) entre 6h et 20h à compter de vendredi 26 mars à minuit.

Pour rappel, le port du masque est également obligatoire :   

- sur les marchés de plein air, et ce pendant toute la durée de l’événement ;   

- aux abords, dans un rayon de 100 mètres, de tous les établissements d’enseignement et de formation du département y compris les lieux de restauration collective de 6h à 20h ;   

- aux abords, dans un rayon de 100 mètres, de tous les établissements d’accueil collectif de mineurs du département sans hébergement de 6h à 20h ;  

-  aux abords, dans un rayon de 100 mètres, des gares routières, ferroviaires et maritimes, et tout lieu d’attente de transport en commun de 6h à 20h.

L’obligation du port du masque prévue au présent arrêté ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.Sous réserve du respect des protocoles sanitaires existants, cette obligation ne s’applique pas aux personnes pratiquant une activité sportive. Sont également exemptés les conducteurs de véhicule à deux roues lors de leur déplacement.

 

 

 

Dernières actualités

&nbsb;

Toutes les actualités

&nbsb;